Le site officiel de
	La Fédération Sénégalaise de Surf

Les Sports

Surf

D’origine polynésienne, le Surf fut pendant très longtemps l’apanage des familles royales dont les chefs prouvaient leur valeur, leur force et leur courage en affrontant les vagues.

le Surf consiste à se maintenir debout en équilibre sur une planche, porté par une vague déferlante en exécutant des manœuvres.

Le surfeur se tient généralement allongé à plat ventre sur sa planche, les bras de part et d’autres. Il rame quand il repère une vague qu’il souhaite surfer afin d’acquérir une vitesse suffisante pour que la vague puisse l’emporter. Quand il sent la vague le soulever, il rame plus rapidement puis pousse avec ses mains à plat ou sur les rail de la planche afin de se redresser. Il adopte une posture penchée sur ses jambes fléchies. Une fois debout, les bras servent essentiellement à maintenir l’équilibre et aider à changer de direction. Les jambes jouent un rôle d’amortisseurs.

Types de planche

  • Les longboards sont les descendants modernes des premières planches apparues et descendent d’une longue tradition hawaiienne. Les shortboards (« planches courtes » en anglais) sont apparues dans les années 1960-1970. Plus légères, plus effilées au niveau du nez, plus fines, elles sont beaucoup plus maniables et offrent une liberté beaucoup plus importante au surfeur dans sa trajectoire et les figures qu’il peut réaliser.

  • Le shortboard : La discipline la plus connue et la plus populaire se pratique sur des planches de 1,50m à 2,00m . En compétition, elle consiste à réaliser des figures dont la difficulté et la qualité d’exécution détermine le score du compétiteur.


Le longboard se pratique avec des planches longues et épaisses et au nez arrondi. Celles-ci sont plus stables mais n’offrent pas autant de maniabilité que les planches plus courtes. Mais permettent par contre de surfer dans des conditions où les shortboards, du fait de son volume et donc de sa flottaison moindre, ne pourraient "porter" le surfeur.

  • Le stand up paddle est une discipline du surf où le surfer est debout sur une planche plus longue et plus large qu’un long board classique (entre 10 et 15 pieds environ soit 3m - 4,5m) et se déplace à l’aide d’une pagaie. Lorsqu’il a choisi sa vague, il se propulse à l’aide de sa pagaie pour acquérir une vitesse suffisante et au take off se déplace vers l’arrière de sa planche. Il se dirige grâce au poids de son corps et à sa pagaie, utilisée alors comme un point de pivot, appuyée sur l’eau du côté du creux la vague.


  • Le bodyboard est un sport nautique de vagues proche du surf se pratiquant sur une planche plus courte et flexible. Mise au point par le californien, Tom Morey en 1971, la planche est le plus souvent utilisée en position allongée (position appelée prone), le bodyboardeur s’aidant d’une paire de palmes courtes pour essentiellement exacerber la précocité des départs. D’autres préfèrent une autre position, le drop knee, qui consiste à se relever et à poser un genou sur la planche. Enfin, la dernière pratique est le Stand Up qui lui se pratique debout


  • L’apparition du bodysurf est antérieure à celle du surf. Le bodysurf consiste à surfer la vague avec son corps. La pratique s’apparente à celle de certains animaux, comme les dauphins, qui utilisent l’onde de la vague pour se laisser porter par elle. C’est une discipline exigeante qui met en exergue le respect fondamental de la nature et la confrontation directe avec l’océan.


  • Kneeboard, spécialité proche du shortboard, le kneeboard se pratique à genoux sur une planche légèrement plus courte, mais plus large. C’est une discipline intermédiaire entre le surf et le bodyboard puisque le pratiquant s’aide de palmes pour faciliter les départs mais reste à genoux durant toute la durée de ses prestations. Les manœuvres effectuées en kneeboard sont les mêmes qu’en surf.


  • Le surf tandem est une discipline du surf se pratiquant en couple sur une même planche et dans laquelle les deux surfeurs réalisent des portés acrobatiques. Cette discipline voit le jour vers 1920 avec les beach boys de Waikiki qui emmenaient les touristes sur leurs planches pour un tour dans les vagues d’Honolulu.


  • Le skimboard consiste à surfer une vague en se lançant de la plage. Utiant une planche très courte, fine et dépourvue de dérive, le skimboardeur utilise pour se lancer la fine pellicule d’eau laissée par la vague qui se retire de la plage pour aller percuter la vague suivante en réalisant des figures très similaires à celles du surf.

Haut de page

Partenaires